rencontre-strasbourgengland English version

La Société française pour le Droit international a pris l’initiative d’organiser une Rencontre des sociétés nationales et régionales pour le droit international – y compris les branches nationales de l’International Law Association qui, dans de nombreux pays, tiennent lieu de sociétés nationales. 

La Rencontre mondiale des sociétés pour le droit international qui s’est tenue à Strasbourg les 27 et 28 mai 2015 visait à favoriser une meilleure coordination des différentes sociétés pour le droit international, et à encourager la tenue d’activités conjointes, au service d’un plus grand rayonnement pour chacune de ces sociétés. Par ailleurs, la Rencontre a été conçue comme un moyen de promotion du rôle que ces acteurs peuvent jouer en pratique auprès des secteurs publics et privés.

Quel bilan peut-on tirer de la manifestation ?

La Rencontre a rencontré un vif succès, preuve de l’existence d’un réel intérêt pour la mise en place d’un Réseau mondial. Elle a réuni cinquante sociétés qui y ont trouvé un forum dans lequel échanger au sujet de leur futur et du devenir de leur coopération. Les participants ont exprimé leur souhait de rester en contact et de travailler ensemble. Le Réseau mondial doit donc permettre de renforcer la coordination entre les différentes sociétés pour le droit international ; il doit constituer un lieu de discussion et de réflexion pour l’avenir.

  • Les participants ont souligné que le Réseau mondial devrait permettre aux travaux des sociétés pour le droit international de gagner une meilleure audience.
  • La nécessité pour les sociétés de droit international de développer leur coopération et de favoriser les initiatives et réalisations conjointes a également été mise en avant.
  • Enfin, le Réseau mondial devrait favoriser le développement des différentes sociétés pour le droit international.

Tout d’abord, il se présente comme un tremplin pour ces sociétés. De nouvelles sociétés sont nées dans la perspective de la Rencontre de Strasbourg. Le Réseau constitue un moyen privilégié de partager des expériences et d’apprendre les uns des autres. En mettant fin à leur isolement, les sociétés de droit international devraient se renforcer.

De plus, le Réseau mondial devrait permettre aux différentes sociétés d’élargir leur audience, chacune pouvant diffuser par le biais des moyens et listes de diffusion d’autres sociétés les informations relatives à ses activités et actualités.

Enfin, les sociétés non nationales membres du Réseau pourraient, dès lors qu’elles organisent des activités sur le territoire d’un Etat déterminé, entrer en contact avec les sociétés locales de droit international afin de travailler de concert avec elles.

En somme, la Rencontre mondial des sociétés pour le droit international a confirmé les nombreuses potentialités du Réseau mondial. Il appartient désormais à chacune des sociétés de saisir cette chance et de participer pleinement au développement du Réseau.

Pour toute communication concernant le Réseau mondial, contacter Clémentine Bories – cbories@u-paris10.fr (Maître de conférences à l’Université Paris ouest, Nanterre La Défense)

Rencontre de Strasbourg

Suites de la Rencontre de Strasbourg