Appel à communications – “Entreprises multinationales et responsabilité(s)”

Demi-journée d'étude organisée par le Bureau des Jeunes Chercheurs de [...] Lire la suite

VIDEO – Journée d’études de Lille sur la Lex specialis

Les communications de la journée d'études de la SFDI qui s'est tenue [...] Lire la suite

Colloque de Saint-Denis – L’entreprise multinationale et le droit international

Le prochain colloque annuel de la SFDI, organisé par l'Université Paris 8, [...] Lire la suite

Annonce des soutenances de thèse en droit international

Une rubrique "Soutenances de thèse" a été mise en ligne sur [...] Lire la suite

Enquête de la SFDI sur l’enseignement du droit international

Au terme d'une enquête lancée à l'automne 2013 et menée par la [...] Lire la suite

HORREUR ET TRISTESSE

Les barbares sont là – à Beyrouth, à Paris ou à Saint-Denis, à Bamako ou à Tunis. Leurs frappes infâmes et aveugles n’épargnent personne.

Le petit monde des internationalistes est touché lui aussi. Nous avons eu le regret d’apprendre que la petite-fille du Doyen Ruzié, longtemps membre du Conseil de la SFDI, a été assassinée lors de ce fatal vendredi 13. Quelques jours plus tard, notre collègue Doumbe-Bille était retenu en otage (en même temps que le Recteur de l’Université Léopold Senghor d’Alexandrie, le Professeur Albert Lourde) par les fous furieux de l’hôtel Radisson à Bamako. D’autres collègues peut-être ont été atteints par cette violence imbécile qui n’épargne personne. Nous leur présentons l’expression de notre sympathie affectueuse en ces jours de tristesse et de deuil.

Suite aux attentats de janvier, je m’étais, ici, demandé comment les juristes en général, les internationalistes en particulier, pouvaient contribuer à la lutte contre la barbarie obscurantiste et j’avais lancé un appel pour que notre Société et ses membres contribuent, à leur place, forcément modeste, à la réalisation du beau programme tracé dans le préambule de la Charte des Nations Unies en vue de l’instauration d’un monde meilleur.

On ne peut pas dire que cet appel ait été largement entendu… À l’exception d’un colloque réussi et émouvant organisé en mars 2015 par Laurence Dubin et Pierre Bodeau-Livinec à l’Université Paris VIII – dont les Actes n’ont pas même trouvé un éditeur malgré la haute tenue des interventions, ça a été plutôt « silence dans les rangs ». La doctrine, française et francophone, a continué son petit bonhomme de chemin, indifférente à l’orage qui […]

Lire la suite

Publications

Toutes les publications ->

Lettres d'information